P
R
O
M
E
T
T
E
U
R

UN CLIENT DEVIENT MON AMI (début des problèmes) - anecdote freelance codeur.com

Les avis que je récolte sur mon profil, qui sont en grande partie excellents, viennent du fait que je mise sur deux choses : la qualité du travail bien sûr, mais surtout la qualité dans ma relation avec le client. C’est vraiment ce deuxième aspect qui change la façon dont le client vit le projet.


Dans cette série d’articles que je publie en ce moment, je vous raconte mon expérience sur Codeur projet par projet. Dans ma dernière vidéo j’expliquais qu’à chaque projet il m’arrive quelque chose de nouveau, puis j’y réfléchis, je me fais mon propre retour sur expérience que je partage ensuite avec vous.


Mon objectif à travers cette série d’articles et de vidéos est de vous permettre de mieux comprendre le site Codeur.com, de vous faire une bonne idée de ce qui vous attend avant de vous lancer, mais aussi de simplement vous partager mon expérience de freelance sur le web en partant de zéro.


Avant d’aller plus loin, si vous êtes développeur freelance et que vous voulez vous lancez sur Codeur, sachez que j’ai sorti une formation d’une heure en vidéo, qui vous permettra de démarrer sur les bonnes bases, de comprendre comment signer plus facilement un projet, de le réussir en profondeur en vous construisant une image de qualité auprès de votre client, et de récolter un excellent avis. Si vous comprenez bien la structure et les étapes que je propose, vous aurez rapidement d’excellents avis qui vous permettront de vous faire votre place en construisant votre réputation et votre image de vrai professionnel. N’hésitez pas à jeter un oeil à ma formation RÉUSSIR SUR CODEUR.COM - FREELANCE WEB


Je mets donc l’accent sur deux choses : la qualité du travail et la relation de confiance et de proximité que j’établis avec le client. Dans la plupart des cas, j’essaye tout de même de garder une certaine distance de sécurité pour ne pas tomber dans le piège de devenir ami avec le client, afin d’éviter qu’il me fasse les yeux doux pour avoir des petites prestations gratuites.


Toutefois au début lorsque j’étais encore peu expérimenté, je voulais faire de mon mieux et je prenais beaucoup de temps pour chouchouter le client, pour être disponible à n’importe quel moment, pour lui expliquer tout dans le détail au téléphone, etc… Ce n’était évidemment pas rentable au niveau du temps passé, mais je finissais par récolter d’excellents avis, donc je voyais ça comme un investissement.


J’ai rapidement réussi à inspirer confiance à ce client, j’ai montré que je m’intéressais personnellement à son projet et il se sentait à l’aise pour en parler, pour me dire ce qu’il prévoyais, pour me parler d’historique de son aventure, etc… Très bien ! Jusqu’ici, c’était parfait, c’était exactement ce que je recherchais. Avec ce type de relation, il sera très content à la fin car en plus du bon travail il aura vécu une super expérience, et moi j’aurais un excellent avis et peut-être un client qui parlera de moi autours de lui.


Par contre, une fois que le projet était terminé, il avait des questions, des idées d’amélioration, de grandes idées bien sûr, et il voulait m’en parler.

Il m’appelait donc pour une petite question sur un point technique à laquelle je répondais avec plaisir, ça me prenait deux minutes. Puis il embrayait sur d’autres questions, me parlait de ses idées… Et moi qui ne voulais pas le froisser, je pouvais rester jusqu’à 1h ou 1h30 au téléphone sans arriver à dire stop.


C’est très grave car lorsqu’on est à son compte, on ne peut pas se permettre de perdre son temps à discuter de la pluie et du beau temps, malgré qu’il était très agréable et que les discussions étaient intéressantes. J’ai donc perdu pratiquement deux fois deux heures, une fois que le projet était terminé. La troisième fois, je dû lui expliquer, gentiment, mais difficilement, que je n’avais malheureusement pas trop le temps de rester avec lui au téléphone, et que s’il avait des petites modifications à effectuer sur le site, j’allais évidemment lui faire mais je serais obligé de les lui facturer.


Il a eu du mal à accepter. J’ai bien senti qu’il était déçu. Comme si un ami vous demandait de le payer… C’est sûr, nous avions une relation presque amicale, mais je ne peux pas me permettre de me laisser aller à ça, sinon comment je mange ? 

Il était donc déçu, mais au moins il avait compris. Depuis ce jour je n’ai plus eu aucune nouvelles de lui. Moi de mon côté j’ai continué à avancer.


Moralité : c’est très bien d’arriver à bâtir une relation privilégiée avec son client, une relation de confiance et de proximité, mais il faut savoir ne pas dépasser certaines limites. C’est toujours sur vous, freelance, que ça retombera.


👨‍🎓 Formation Réussir sur Codeur → https://victor-weiss.fr/VW98RU5


👨‍💻 Mon profil codeur → https://www.codeur.com/-victorweiss

⭐️ Mes avis → https://www.codeur.com/-victorweiss/evaluations




Comment avez-vous trouvé cet article ?

Mots clés: codeur, codeur.com, développeur web, anecdote, client, ami, satisfaction client

Victor Weiss

À propos de Victor Weiss

Développeur Web Indépendant à Rosheim, Alsace

J'ai un profil avant tout commercial, qui m'aide à être à l'écoute de mes clients. Je suis issu d'une école de commerce, ce qui me donne une vision stratégique. Et j'ai appris à développer de beaux sites par moi-même, alors pourquoi pas le vôtre ? Lisez ma description.

Commentaires

Écrire un commentaire